En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

L'Oeil du lynx 5_juillet 2019

L'Oeil du lynx regroupe des lecteurs à qui les bibliothécaires confient pour avoir leur avis, des 1ers romans ou romans peu médiatisés. Des lecteurs passionnés à votre service !

Les mains de Louis Braille d'Hélène Jousse (JC Lattès) :  découvrez l'homme qui a mis son intelligence au service de la lecture, des Lettres

Constance est scénariste. Sur les conseils de son producteur, Thomas, elle entreprend l'écriture d'un film sur Louis Braille. Au fur et à mesure de l'écriture, la vie de cet homme génial résonne dans la sienne. Le roman est ainsi construit en alternance entre les deux histoires. On apprend beaucoup sur le combat qu'a mené Louis Braille, l'ingéniosité du système d'écriture qu'il a créé, la force de caractère et la ténacité dont il a fait preuve. Cet homme a tout simplement révolutionné la vie des non-voyants !

 

Ajouter à une liste
Réserver

Quand le ciel pleut d'indifférence d'Izumi Shiga (Picquier) :  poétique et paisible malgré le contexte de la catastrophe de Fukushima

Contraint de rester dans son village pour veiller sur sa mère très malade, un homme erre dans les rues désertes. Il y rencontre des animaux restés là, une femme qui s'est donnée pour mission de sauver les chats ; il convoque des images du passé dans le village.. Il ne se passe pas grand chose mais c'est là tout l'art de la culture japonaise : décrire la vie simple avec une poésie qui nous fait adhérer. C'est tellement plaisant !

Une femme en contre-jour de Gaëlle Josse (Noir sur Blanc) : portrait sensible de la photographe Vivian Maier

Photographe américaine d'origine française, Vivian Maier n'a jamais connu la notoriété. Son oeuvre, aujourd'hui célébrée dans le monde entier, est consacrée à des portraits de "monsieur ou madame tout l'monde". Gaëlle Josse, interpellée par cette injustice, elle-même passionnée par la mise en lumière des invisibles, fait ici le récit de cette vie incroyable. Comme à chaque fois, on est emporté par son écriture. Un argument qui fut même décisif pour certains lecteurs du groupe qui ont eu un peu peiné sur le genre, le sujet..

http://www.vivianmaier.com/

Le Chant des revenants de Jesmyn Ward (Belfond) : sujet difficile porté par la voix d'une auteure qu'on dit être l'héritière de la grande Toni Morrison

Jesmyn Ward incarne ici l'Histoire tragique des noirs-américains à travers trois personnages d'une même famille dont elle fait alterner les voix. Lentement, page après page, leur histoire violente et cabossée se dessine, le roman prend une très grande puissance. Il faut s'accrocher, c'est vrai... Certains lecteurs du groupe ont abandonné la partie ; d'autres en sortis avec soulagement tout en pensant rester à jamais marqués par cette lecture ; d'autres, comme une grande partie des critiques littéraires, l'ont qualifié de roman magistral !

 Le nouveau de Tracy Chevalier (Phébus) : revisite de l'Othello de Shakespeare dans une cours d'école  - Une Tracy Chevalier là où on ne l'attend pas !!

Construit comme le drame de Shakespeare, le roman raconte l'abominable premier jour d'école d'un enfant noir-américain, fils de diplomates, intégrant sa nouvelle école dans laquelle les enfants sont tous blancs. Racisme et harcèlement sont bien évidemment les sujets du livre qui est le fruit d'une commande faite à l'auteure. Un exercice risqué plutôt bien mené.. L'adhésion à ce roman ne s'est néanmoins pas produite par manque de crédibilité et trop de drame, le tissage d'une toile maléfique... "un crève-cœur" !

Auteur(s) Chevalier, Tracy (1962-...) (Auteur) ;Fauquemberg, David (1974-...) (Traducteur)
Titre(s) Le nouveau [Texte imprimé] : Othello revisité : roman / Tracy Chevalier ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par David Fauquemberg.
Editeur(s) 61-Lonrai Normandie roto impr.). ; Paris : Phébus, DL 2019. ; Paris : Phébus, DL 2019.
Collection(s) (Littérature étrangère).
Traduit de : New boy.
Indice(s) 803
Plus d'informations

Le Chant des revenants de Jesmyn Ward (Belfond) : sujet difficile porté par la voix d'une auteure qu'on dit être l'héritière de la grande Toni Morrison

 

 

L'appartement du dessous de Florence Herrlemann (Albin Michel) : roman de tendre amitié entre deux voisines - délicieux moment de lecture

Hectorine, ancienne de l'immeuble, regarde Sarah emménager dans l'appartement du dessous. Elle lui envoie une première lettre pour lui souhaiter la bienvenue. D'autres, beaucoup d'autres, suivront. Sarah se prend rapidement au jeu de la correspondance. Entre les deux femmes naît une belle relation. Chacune se raconte à l'autre. On est tenu en haleine par le mystère entourant le curieux personnage d'Hectorine... Un roman qui réconcilie les générations, les voisins et déleste du poids de la culpabilité.

 

I am, I am, I am de Maggie O'Farrell Ward (Belfond) : 17 récits autobiographiques relatant des épisodes où l'auteur a frôlé la mort

Le titre I am, I am, I am est tiré d'un poème de Sylvia Plath, poétesse américaine, intitulé La cloche de détresse : "J'ai respiré profondément et écouté le vieux battement de mon coeur. Je suis, je suis, je suis". Dans ce titre tout est dit de ce recueil : être en vie c'est juste avoir un cœur qui bat.. La lecture de ce livre a résonné différemment en chacun des lecteurs du groupe : si certains en gardent un souvenir ému, d'autres se sont lassés...

La fiancée gitane de Carmen Mola (Actes Sud) : un bon p'tit thriller espagnol

Oyana de Eric Plamondon (Quidam) :  dans les remous de l'ETA, une erreur de jeunesse

A cause d'un attentat perpétré par l'ETA auquel elle était plus ou moins liée, Oyana, alors jeune fille, a dû fuir, tirer un trait sur sa vie au Pays Basque. Un jour elle décide de revenir sur cette page de sa vie, revenir sur ses terres d'enfance, ses souvenirs.. Un roman court, intense, qui a emporté tous les lecteurs du groupe qui ont envie de lire le très remarqué précédent roman de l'auteur : Taqawan (Quidam).