Dans une bibliothèque clandestine à  Damas, entre 2012 et 2016, face aux bombardements aux barils d'explosifs,  la lecture devient "une arme de destruction massive" contre la barbarie.

Ce récit d'une correspondance par Skype entre Delphine Minoui, journaliste française, et les jeunes insoumis syriens qui l'ont créée est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature.

Incontournable !